Diététicienne nutritionniste sur Nantes, la Chapelle sur Erdre, Orvault, Carquefou, Sucé sur Erdre, Treillières, Sainte Luce sur Loire, Thouaré sur Loire, Sautron, Saint Sébastien sur Loire, Basse-Goulaine, Haute-Goulaine, Mauves sur Loire, Rezé, Bouguenais, Saint-Herblain, Saint-Julien de Concelles.

Diététicienne spécialisée auprès des enfants, mais aussi pour les adultes,femmes enceintes, allaitantes, sportifs, personnes âgées etc...

barre facebook clicable qui renvoie vers la page du cabinet de la chapelle sur erdre
joli logo YouTube
joli logo de Google Plus

Centre Attitude - 60, rue du Leinster

44240 LA CHAPELLE SUR ERDRE

Questions Fréquentes

Pouquoi devrais-je consulter une diététicienne ?

  •  Si vous souffrez d'une pathologie en lien avec la nutrition : 

(Maladie cardio-vasculaire, diabète de type 1 ou 2, pathologie digestive, rénale,

cancer, dénutrition, trop de tension, de cholestérol etc...) 

J'ai travaillé dans de nombreux services hospitaliers dont la prise en charge est

réputée (cardiologie, chirurgie digestive, néphrologie, cancérologie etc...). Je vous

apporte donc des compétences reconnues.

 

  •  Si vous êtes bien-portant : 

Mais que vous souhaitez rééquilibrer votre alimentation, perdre du poids ou en prendre :

Je vous proposerai un programme nutritionnel personnalisé en lien avec vos habitudes de vie et vos besoins.

 

  •  Si vous êtes à une période charnière de votre vie :

(enfance ou adolescence avec la croissance, grossesse-allaitement, personne âgée etc...)

Je peux vous aider à améliorer votre santé et à prévenir des pathologies futures. J'ai travaillé près de 4 ans en pédiatrie, ce qui m'a spécialisée dans la prise en charge de l'enfant et de l'adolescent.

 

J'ai travaillé plus de 2 ans en Pédiatrie Générale à Necker, service spécialisé dans la prise en charge de ces troubles.

 

Quelle est la différence entre une diététicienne et une nutritionniste ?

Le mot "nutritionniste" n'a aucun sens s'il est seul. 

 

  • Un coach en nutrition ou nutritionniste n'a aucune formation officielle. Au pire, il s'est documenté sur le net, au mieux, il a fait une très courte formation. Demandez-lui où il a eu son diplôme et comment et vous pourrez comparer avec la diététicienne et le médecin présentés ci-dessous.

 

 

  • Une diététicienne est forcément nutritionniste car elle a effectué une formation de plus de 1500 heures, via un BTS ou un DUT qui a duré 2 ans. Elle a étudié la connaissance des aliments, les techniques culinaires, la biochimie, la nutrition, les maladies, la biologie etc...

 

Selon l'AFDN, le diététicien est "le seul professionnel paramédical formé à l’application pratique de la nutrition. Le terme "nutritionniste" est à ce jour un adjectif qui ne correspond pas à un titre. Il peut donc être utilisé après le titre "diététicien" comme le prévoit d’ailleurs l’Art.L4371-2 du Code de la Santé Publique . Le titre "diététicien" est néanmoins le seul titre qui qualifie notre métier et qui est protégé par la loi."

 

  • Le médecin nutritionniste est un médecin qui a normalement eu 2 ans d'études complémentaires en nutrition. Mais ce médecin n'a eu que les bases théoriques de la nutrition et non la pratique ! Il ne pourra donc pas vous conseiller sur des recettes ou sur de l'étiquetage par exemple. ATTENTION : Certains médecins apposent "nutritionnistes" sur leur plaque alors qu'ils n'ont pas eu les 2 ans d'études spécialisées. Or, les études de médecine abordent la nutrition de façon succincte, il faut le savoir.

Pourquoi l'Assurance Maladie ne rembourse-t-elle pas mes consultations de diététique ? A la différencesnce des mutuelles.

Nous les diététiciennes, et beaucoup de professionnels de santé, nous nous posons cette question, car on pourrait contribuer à diminuer le trou de la Sécurité Sociale par nos conseils de prévention des pathologies !

Le médecin nutritionniste est remboursé mais ATTENTION, il pratique souvent des dépassements d'honoraires non pris en charge. Et pour un tarif plus élevé que celui d'une diététicienne (jusqu'à 100 E), il ne vous gardera que 20 minutes maximum contre de 30 min à 1h30 pour une diététicienne ! De plus, les consultations chez le médecin nutritionniste sont en plus remboursées à 70% maximum, même pour ceux qui ne pratiquent pas de dépassement d'honoraires.
En revanche, les Mutuelles incluent très souvent, dans leurs contrats/options, le remboursement d'un nombre de consultations chez un diététicien. Pour le savoir, vous pouvez facilement vous référer à votre contrat de Complémentaire Santé, dans la dernière partie souvent intitulée "Prévention-Bien-Etre" où figurent les actes des ostéopathes, psychologues, podologues et diététiciens. La limite du remboursement est fixée par un plafond en euros et/ou en nombre de séances par an. 

 

Pourquoi est-il parfois si difficile de perdre du poids ou de ne pas prendre ?

En premier lieu, il y a une résistance physiologique.
Lorsque l'on a une alimentation trop restrictive ou un régime trop hypocalorique, le corps se met en mode "économie d'energie", c'est-à-dire qu'il diminue son métabolisme basal. On a beau apporter très peu de calories, le corps diminuant au maximum ses besoins énergétiques, les calories apportées sont stockées. 


La deuxième étape c'est la résistance psychique qu'on appelle aussi restriction cognitive
Stéphane Clerget l'explique ainsi : Dans la lutte contre les kilos, on ne peut qu'échouer si on prend le problème de front et au final, c'est soi-même que l'on combat. Or, c'est une erreur de croire qu'il faut se battre contre soi pour maigrir. Les régimes volontaristes et aggressifs ne font que du mal. Au contraire, il faut personnellement se venir en aide.

 

Le travail de la diététicienne est de prendre en compte les résistances physiques et psychiques et d'avoir la prise en charge la plus globale possible pour permettre au patient de retrouver son vrai poids corporel.
 

Please reload

Voici le commentaire de Paul H. trouvé sous un article du Figaro à ce sujet et que je trouve très pertinent : 

- Les consultations des médecins nutritionnistes ne sont pas remboursées par l'Assurance Maladie : ce sont des actes hors nomenclature (ou HN c’est-à-dire non répertorié par la Classification Commune des Actes Médicaux CCAM).

- Les médecins nutritionnistes qui font rembourser leurs actes de nutrition les font passer pour une consultation de médecine générale, il s'agit d'une fraude (tolérée parfois par certaines CPAM).

- Les formations ne sont pas les mêmes :

Le médecin généralement polypraticien (ou généraliste) a fait environ 40 heures de nutrition durant ses 9 ans de cursus (ce que critiquait Bernard Debré il y a peu) et un DIU nutrition d'environ 260 heures.
Un diététicien a fait 1200 à 1400 heures de nutrition-alimentation durant son cursus (d'à peu près 3000 heures)

Les compétences théoriques ne sont pas les mêmes :

- Un médecin nutritionniste est formé dans son DIU à établir dans le cadre de pathologies complexes les apports nutritionnels très précisément ainsi qu'à faire de la recherche clinique en nutrition.

- Un diététicien nutritionniste est formé à s'appuyer sur le diagnostic clinique d'un médecin, d'une prescription médicale (surtout en hôpital) pour établir un régime (traduction des nutriments en aliments...), rééduquer une personne dans le domaine alimentaire, prendre en charge l'aspect nutritionnel des pathologies liées à la nutrition (obésité, anorexie, diabète, intolérances alimentaires, etc).

La diététique est une science pratique, alors que la nutrition est une science clinique. Les deux sont complémentaires mais les médecins nutritionnistes ne sont formés qu'à une des deux, en effet, la médecine compte sur le soutien des diététiciens en Hôpital.  
Dire que le diététicien ne soigne pas, est un non-sens, à moins de considérer que les seuls acteurs d'une thérapeutique sont les médecins (et donc adieu toutes les autres professions médicales (sage-femme, dentiste), et paramédicales (infirmier, aide-soignant, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue clinicien, orthophoniste, podologue etc.).    
Les médecins nutritionnistes et les diététiciens ne sont, en fait, que deux maillons d'une même chaîne en Hôpital pour des pathologies d'une haute complexité.

 
 
 
 
 
 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now